Bienvenue

Connexion

Florimond

Bonjour, florimond.be a été créé comme site d’un jeune garçon, désormais adolescent, Florimond, qui voudrait vivre des aventures.

Florimond aime l’action.

Mais il n’est pas évident d’en vivre réellement :
il n’est pas permis à un enfant d’arrêter des bandits, à quiconque de se comporter en justicier et tuer des malfaiteurs.

Florimond adore les films, surtout de Batman, Superman, Star Wars, Star Trek… Et en général, la science-fiction et les « heroic fantasies ». Depuis qu’il lit couramment, il apprécie des BDs diverses. Toujours de l’aventure, mais il affine sa sensibilité.

Je dis souvent à Florimond que dans le monde réel, Batman mérite de se faire enfermer à Arckham, que je me demande pourquoi Peter Parker est obligé de se cacher derrière un masque, que je ne comprends pas que les super-héros perdent du temps à se changer avant de porter assistance à personne en danger.

Florimond a du mal avec le réel. Et il est évident qu’il ne sera jamais super-héro, ne fût-ce qu’à cause du fait qu'il est incapable de rapidement s’habiller.

Florimond a été imprécisément diagnostiqué. Il a d’abord été défini comme ayant des troubles du comportement et de l’apprentissage. De clinique en clinique, d’école en école, le diagnostic s’est affiné : Florimond a des comportements autistiques. Au final, il est diagnostiqué TED-NS (Troubles Envahissants du Développement Non Spécifiés) ce qui n’est pas à proprement parlé de l’autisme, mais dont certains symptômes y sont apparentés. Notamment, mais ce n’est que mon avis, des TDA-H (Troubles Déficitaires de l’Attention).

Ma position, à moi, son papa, c’est de lui permettre qu'il dessine les aventures dont il rêve et qu’on les mette en ligne, car c’est une partie de mon métier. De la sorte, je lui permettrais d’imaginer des histoires, de continuer à s’en inventer.
Car après tout, des gens vivent de ce travail, et en nourrissent leur famille.

florimond.be est donc destiné à construire un avenir pour Florimond.
Et pour moi, car j’ai également besoin de vivre de mon travail, de nourrir ma famille : Florimond

En attendant qu’il trouve la voie de produire quelque chose de construit, je me sers du lieu comme mon site personnel.

Louis Hoebrechts

Louis

J’ai découvert en me penchant sur la pathologie de mon fils que j’en ai quelques symptômes. En fonction de çà, aujourd’hui, je comprends mieux ce qui m’est arrivé depuis l’enfance. Je connais mes aptitudes, mes différences que je prenais pour des défauts, ce qui m’éloigne de la normalité de M. Tout-le-monde, ce qui n’est que ma personnalité. Et désormais, je voudrais en tirer parti.

Quelqu’un qui a des tendances autistiques peut paraître maniaque à autrui. Ça peut sembler un défaut à certains, mais c’est un sérieux avantage en matière, par exemple, d’orthographe ou de typographie, particulièrement de typographie pour le web, où la lecture vocale de «  » est très différente de «  ». Dans le premier cas, ça se lit « N degré », ce qui ne veut rien dire, dans le deuxième ça se lit « Numéro ». Dans le premier cas, un aveugle aura extrêmement difficile à suivre le texte.

On pourrait se dire à lire mon exemple que malgré tout, le marché que constituent les aveugles est négligeable. Ce qui ne serait pas respectueux de leur humanité ni des législations en matière d’accessibilité et de discrimination.
De plus, si l’on veut considérer les choses du point de vue du marché, si 99% des sites Web ne sont pas conformes, le pour-cent restant drainera tout le marché que constituent les aveugles et mal-voyants.

Là, ce qui pourrait passer pour une manie (une de mes amies utilise avec élégance le terme « dada ») devient un élément de marketing évident. Et ce qui finalement ne constitue que la norme légale permet d’élargir la normalité et le marché. Employer les aptitudes particulière d’une personne marginalisée permet de la sortir de l’assistanat et de la catégorisation exclusive des statistiques de la « sécurité sociale ». Ça permet de lui donner accès au marché et de le renforcer, de participer activement aux valeurs d’une société juste, humaine et équilibrée au lieu de l’utiliser, au lieu de n’en être que « consommateur négligé ».

Louis Hoebrechts